La presse en parle : Le Blog Escufignous

IMG_9794.jpeg

Pierre Altobelli petit fils des fondateurs de cette charmante maison au charme suranné a fait ses classes chez les plus grands, en France et à l'international avant de reprendre la maison familiale. Il vous fait bénéficier à la fois de ses expériences et son ouverture sur le monde et de son talent qui met en lumière la gastronomie traditionnelle de notre belle ville. Dans ses mains les sardines farcies, barbajuans, supions et autres spécialités prennent une toute autre dimension. Il n'a pas son pareil pour sublimer les produits de la grande bleue dont il se fait livrer chaque jour les meilleurs spécimens par les pêcheurs locaux. Produits d'exception, recettes sublimées et exécution parfait, il n'en faut pas plus pour transformer un repas à sa table en un moment d'exception. D'ailleurs la clientèle locale et étrangère ne s'y est pas trompée, hier soir on jouait à guichets fermés pour les quelques chanceux dont nous faisions partie. Des rougets sortis de l'eau le matin même et frits entiers et non vidés avaient une saveur inimitable, idem pour l'association poulpe et cocos. Pour les amateurs une belle assiette de fromages de la région, parfaitement affinés et clou du spectacle les desserts maison, dont la tourta di bléa (tourte de blettes sucrée) est tout simplement la meilleure qu'il m'ai été donné de goûter (foi de Niçois). La carte des vins commence à bouger pour épauler cette cuisine d'exception. Même le café est excellent, fraichement torréfié par l'Artisan niçois par excellence Les cafés Indien. Le paradoxe de cette décoration au charme séculaire et d'une cuisine vivante, secouant ces recettes qui nous sont attachées avec une énergie et une justesse à laquelle seuls les plus grands peuvent prétendre. Merci Chef pour cette partition extraordinaire dans votre jolie maison si attachante.

 


Michel Lehmann