photos_davia+2.jpg

AVANT Hier

Arrivés d'Italie dans les années 50, Monsieur de Bologne et Madame de Rimini, les grands parents de Pierre Altobelli, après une gérance à Beaulieu, rachètent ce restaurant à une Dame anglaise, pris sous le charme de l'établissement. Ils engagent un chef, ancien personnel de l'Elysée qui leurs apportera une forte culture de gastronomie française traditionnelle. Le grand père émigra au Brésil durant 10 années. Arrivée d'un nouveau chef en 1975 formé par le précédent et qui restera durant 30 ans aux côtés de la famille, perpétuant cette approche classique de la cuisine, qui reste encore aujourd'hui une marque de fabrique de la maison.

 
mama copie2.jpg

Hier

Après le décès de la grand-mère qui tenait de main de maître cet établissement déjà renommé et très fréquenté par une clientèle anglaise et anglo-saxonne, héritage de l'ancienne propriétaire, la maman de Pierre poursuivi ce même chemin avec volonté et efficacité. Elle fit quelques incursions en cuisine et marqua de son empreinte cet établissement désormais célèbre et référencé sur les guides touristiques chaque année. Deux beaux enfants dont Pierre suivi la voie des parents et grands parents avec la volonté de perfectionner son talent chez les grands de ce monde. Son frère s'en écarta provisoirement sans pour autant en abandonner l'idée.

 
IMG_2123bis.jpg

aujourd'hui

Pierre Altobelli, l'actuel chef propriétaire du restaurant passa son diplôme au Lycée Hôtelier de Nice en 1995, ce fut ensuite un parcours semé d'étoiles chez les ténors de la profession. Bruno (Lorgues), Ducasse (Louis XV - MC), Maximin (Vence), Ch Morisset, Gagnaire (Paris), Y Alleno, et comme nul n'est prophète en son pays ce fut les frères Pourcel à Shangaï, le Mandarin oriental à Honk Kong (rest Amber **), Troigros à Tokyo et enfin l'Intercontinental d'Osaka en tant que chef du rest. Pierre *. C'est là qu'il rencontre Sanae son épouse japonaise à qui il fait un beau petit garçon. En toute logique et comme il l'avait toujours imaginé, il revint à Nice pour, à son tour, porter le flambeau familial. Cette affaire étant dans son coeur depuis ses origines et étant le bien le plus précieux pour lui et sa famille.